Samedi 21 mars 2015.

La population humaine sur les Iles Galápagos ne datant que du XIXème siècle, la faune de l’archipel est restée presque intacte. Chaque île abrite des espèces spécifiques. Les plus convoitées et celles qui m’attirent personnellement le plus sont les tortues géantes, les iguanes, les otaries et les pingouins. 58 espèces d’oiseaux ont été recensées sur les îles dont 28 sont endémiques de l’archipel : le fou à pattes bleues, le fou à pattes rouges, l’albatros des Galápagos, le manchot des Galápagos, la frégate du Pacifique… La réserve marine des Galápagos compte plus de 300 espèces de poissons dont le requin des Galápagos et l’otarie à fourrure.

La tortue géante des Galápagos est une tortue terrestre. On en trouve en liberté dans toute l’île. Plus communément appelée Galápago elle mesure 1,2 m et pèse en moyenne autour de 220 kg, mais elle peut atteindre, suivant l’espèce, jusqu’à une masse record enregistrée de 422 kg. L’espérance de vie maximum d’une tortue sauvage est inconnue, mais elle est estimée entre 150 et 200 ans.

IMG_0307

Elles peuvent dormir pendant environ seize heures dans ces bains de boue, qui les aident à maintenir leur chaleur corporelle (thermorégulation), ce qui facilite probablement leur digestion.

IMG_0317

Ces bains sont aussi une protection contre les parasites tels que moustiques et tiques.

Un tunnel de lave est formé par une coulée volcanique qui s’est refroidie en surface en formant une croûte solide mais dont le cœur est resté fluide, permettant à la lave de continuer à s’écouler. Lorsque la coulée cesse d’être alimentée par la lave en fusion, elle se vide et laisse une cavité en forme de galerie.

IMG_0321

Celui de Santa Cruz fait un peu moins d’un kilomètre. C’est spectaculaire.

IMG_0323

Le plus long tunnel terrestre connu est situé à Hawaï. Il fait 59,3 kilomètres.

Les Galápagos sont des îles volcaniques. On y trouve de nombreux cratères.

IMG_0303

La laguna roja.

IMG_0325

Je m’envole demain dimanche pour l’île de San Cristobal.