Dimanche 15 mars 2015.

Merci pour vos gentils commentaires concernant la vidéo de hier. Je n’ai fait qu’appuyer sur la télécommande de la GoPro mais il est vrai que l’environnement était exceptionnel.

Je commence la journée par l’essence. Je remplis 3 réservoirs souples (75 l.) de 97 octanes que je transvase ensuite dans les ailes de ma machine. Avant de quitter l’aéroport, je passe au bureau de l’AIS. J’explique à la personne de service que je n’ai pas reçu d’autorisation officielle de survol et d’atterrissage de la DGAC équatorienne mais juste un mail me disant « se va autorizar ruta SPHI-SEGU-SEST-SEGS-SELT y/o SEQM-SKBO », qu’ils ne travaillent pas le week-end et que j’aimerais remplir et leur faire parvenir un plan de vol afin de les faire bouger. Alors que Trujillo n’est officiellement pas un aéroport d’entrée et de sortie, je demande si je peux faire l’immigration et la douane ici. Oui c’est possible, il suffit juste de donner un petit délai. Magnifique, cela m’évitera d’aller encore me poser à Chiclayo, 200 km plus au nord, l’aéroport officiel de sortie au nord du territoire.

Chan Chan (ou Chanchán) est un site archéologique situé au nord de la ville.

IMG_0113

D’une superficie d’environ 20 km2, Chan Chan fut construit entre 850 et 1450 ap. J.-C. par le royaume de Chimo (de la culture Chimú), une civilisation intermédiaire tardive qui se développa sur les ruines de la civilisation Moche.

IMG_0110

Cette cité de terre (en adobe) fut une capitale impériale jusqu’à sa conquête par l’Empire Inca au XVe siècle.

IMG_0125

La ville comptait environ 30 000 habitants.

IMG_0136

Elle est composée de neuf citadelles fortifiées comprenant des salles de cérémonie, des temples, des réservoirs d’eau

IMG_0128

et des résidences. Ci-dessous la place où avaient lieu les grandes cérémonies auxquelles assistaient le Chimú, le clergé et la noblesse.

IMG_0111

La chambre mortuaire personnelle du Chimú. À sa mort des funérailles étaient organisées et des hommes, femmes et enfants – sans doute des proches, des domestiques – étaient sacrifiés et destinés à être inhumés dans la même tombe. La citadelle était ensuite abandonnée dans l’attente de son retour sur terre à l’occasion d’une future nouvelle vie. Une autre citadelle était construite pour le nouveau Chimú.

IMG_0132

Chacune de ces citadelles a une configuration rectangulaire, de hautes murailles et un labyrinthe. Afin de s’y retrouver, des sculptures avaient été apposées sur la partie inférieure des murs. La direction vers laquelle les pélicans sont tournés indique la sortie.

IMG_0124

Idem ici avec les poissons,

IMG_0123

ou là.

IMG_0116

Le site fut conquis par les Incas en 1460. Ils en firent le siège durant presque 10 ans. Ils dévièrent la rivière amenant l’eau à la ville mais les assiégés creusèrent alors des puits et trouvèrent de l’eau. L’Inca, de guerre lasse, proposa alors au Chimú de s’unir pour créer un grand royaume, il l’invita à Cuzco, ils fêtèrent leur accord, burent beaucoup. L’Inca offrit à cette occasion sa fille en mariage au Chimú qui fut contraint d’accepter. L’union était scellée.

Les archéologues ont mis 50 ans pour mettre à jour cette première citadelle. Il y en a 8 autres qui n’ont pas été touchées faute de moyens. Voici à quoi ça ressemble avant restauration.

IMG_0122

La huaca del Sol est un bâtiment ayant la forme d’une pyramide à degrés. Elle fut construite par les Moches qui en firent probablement un grand centre administratif. Aucune fouille n’y a encore été entreprise. Elle est voisine d’une construction similaire, la huaca de la Luna.

IMG_0152

Celle-ci tenait lieu de centre de culte pour l’ensemble du royaume Moche. On trouve de nombreuses et superbes fresques très colorées sur ses murs aussi bien intérieurs qu’extérieurs, avec des motifs représentant Ai-Apaec et d’autres créatures mythologiques.

IMG_0145

IMG_0148

IMG_0150

La huaca était le site de nombreuses offrandes aux dieux, de sacrifices d’animaux et même de sacrifices humains, comme en témoignent les ossements humains retrouvés sur le dernier étage de la pyramide. Le temple servait aussi de centre de cérémonies censées assurer les récoltes agricoles et lutter contre les sécheresses.

Je termine ma visite de la ville avec la superbe Place d’Armes.

IMG_0160

Elle est entourée par la cathédrale,

IMG_0166

par la maison du gouvernement,

IMG_0157

ainsi que par une suite ininterrompue de bâtiments multicolores et pittoresques.

IMG_0159

IMG_0156

IMG_0162

La plupart de ces palais datent de l’époque où Trujillo était la capitale du pays. Les beaux balcons de bois et les grilles en fer forgé en font le charme.

IMG_0155

L’église de la Merced est située juste derrière.

IMG_0169

En fin de journée je n’avais aucune nouvelle des équatoriens. Tout va se décider demain lundi. La météo est mauvaise toute la semaine à Guayaquil.