22 et 23 février 2015.

Pardonnez-moi de vous avoir abandonné hier, je n’avais pas vu grand chose et cela aurait fait un piètre article.

Dimanche Joaquin et Tania m’emmènent en voiture à Samaipata, petite ville située à 1’800 mètres d’altitude et à 120 km de Santa Cruz. 2 h 30 de route. Celles-ci sont en très mauvais état. En chemin j’admire des montagnes aux formes et aux couleurs inhabituelles.

IMG_9463

Le site archéologique préhispanique de Samaipata est célèbre pour son immense rocher tabulaire aménagé de bassins et de canaux creusés à même la roche, ainsi que pour ses niches latérales, façonnées de la même manière.

IMG_9475

Classé patrimoine mondial de l’UNESCO en 1998, ce site est supposé avoir été érigé à des fins religieuses et cérémonielles par des populations pré-incaïques.IMG_9478

En colonisant la région les Incas se le seraient appropriés et en auraient poursuivi l’aménagement. La plupart des vestiges qu’offre Samaipata restent toutefois bercés de mystères et leur interprétation est ardue. Certains ont même affirmé que les deux traces parallèles situées au sommet de la roche étaient une rampe de lancement pour des OVNIS.

IMG_9482

Au retour nous contemplons une famille faire sa lessive dans la petite rivière que nous traversons en voiture.

IMG_9470

Joaquin a acheté pour une bouchée de pain un magnifique terrain de 4 hectares dominant la ville. Celle-ci est pleine de charme.

IMG_9472

IMG_9473

IMG_9467

En rentrant lundi nous nous arrêtons sur un site magnifique.

IMG_9484

Dernier dîner tous les 3. Demain mardi Joaquin m’emmène avec son avion à Sucre. Le régulateur est arrivé. Si tout va bien, j’espère faire un aller retour mercredi à Potosi puis m’envoler jeudi pour Arequipa afin d’y faire mon entrée au Pérou et continuer le jour même pour Cuzco qui n’est malheureusement pas un entry / exit airport.