Samedi 17 janvier 2015.

Pucón – Valdivia / 126 km.

Il fait beau et j’ai le sentiment que cela va durer un moment. Je ne me plains pas, au contraire. J’adore.

C’est assez drôle de se préparer pour faire une étape de moins d’une heure de vol. On est à peine parti qu’on est déjà arrivé. Je n’ai rien le temps de faire, ni même celui de me mettre dans l’ambiance.

A 9 heures l’aérodrome est encore fermé. J’escalade la barrière d’entrée avec mes affaires pour rejoindre ma machine. Décollage en 27, je monte à 4’500 pieds pour parvenir à joindre Temuco radar. Je suis toujours dans la Región de Los Lagos.

IMG_8491

Je n’ai pas déposé de plan de vol. Je les informe de mes intentions. Ils me posent une seule question : quelle est votre autonomie ? Marrant pour un vol de 30 minutes !

IMG_8492

Je leur demande si je peux survoler la côte avant d’aller me poser. Autorizado.

Fondée en 1552, Valdivia compte aujourd’hui environ 150’000 habitants.

IMG_8495

En 1960, la ville subit de plein fouet un séisme de 9,5. Le tsunami qu’il provoque dévaste la côte chilienne avant de parcourir la totalité du Pacifique jusqu’au Japon (plus de 17’000 km) avec des vagues de dix à douze mètres causant plus de 3’000 morts.

IMG_8497

C’est mon ami Telmo qui m’a dit hier soir que je devais absolument venir à Valdivia et aller au cap Corral en bateau. Vu mon amour inconditionnel pour les promène-couillons je me dis que ce sera aussi bien si je le survole.

IMG_8500

Je fais ensuite demi-tour, rejoins l’aérodrome et me pose en vent arrière main gauche pour la 17.

Je me rends à mon hôtel en taxi et repars immédiatement à la découverte de cette ville.

IMG_8507

L’attraction principale est le marché aux poissons, où les, je dirais « lions de mer » se déplacent dans l’attente que les poissonniers leur donnent les restes mais je suis dans l’expectative de la confirmation définitive de notre spécialiste animalière.

IMG_8516

IMG_8519

IMG_8523

On y trouve de tout.

IMG_8508

IMG_8511

IMG_8520

Demain vol vers Temuco : 110 km.