Jeudi 15 janvier 2015.

Puerto Montt – Pucón / 255 km.

Le ciel est tout couvert ce matin. J’arrive à 10 heures à l’aérodrome. Les webcams de différents aéroports plus au nord montrent un grand soleil. Je remercie chacun pour leur accueil puis, quelques minutes plus tard, décolle en 19. Je reste sous la couche à 1’000 pieds durant 7 minutes et aperçois très rapidement des coins de ciel bleu. Je passe au-dessus et là c’est extraordinaire.

IMG_8446

Le volcan Osorno se dresse majestueusement devant moi au-dessus de la mer de brouillard. Séquence frisson.

IMG_8448

Des courageux ont fait l’ascension et me font très gentiment de grands signes amicaux. Sympa !  Je fais plusieurs passages en leur rendant leur bonjour puis continue ma route.

Un autre volcan se trouve tout près.

IMG_8451

Il n’a pas une forme aussi parfaite. Je ne le gratifie que d’un seul passage.

Je poursuis vers le suivant qui est très étendu et a un cratère énorme.

IMG_8455

J’aperçois pas loin, comme en suspension au milieu des montagnes, un magnifique lac entouré de petites collines qui me tend les bras pour un passage à basse altitude. Je ne résiste pas à la tentation.

IMG_8462

L’environnement est incroyable. Je dois presque me pincer pour me convaincre que je ne rêve pas. C’est prodigieusement beau.

IMG_8459

Mon prochain objectif se trouve à cheval sur la frontière avec l’Argentine mais en m’y rendant en ligne droite, je vais pénétrer sur le territoire argentin. A 5 nautiques le contrôle m’appelle pour me demander de virer à gauche. Recibido. Les chiliens, contrairement aux argentins, ont des radars et visiblement on n’empiète pas sur le territoire du voisin et réciproquement. Je renonce finalement à rejoindre ce dernier car j’en aperçois un autre davantage sur ma route qui en plus laisse échapper des volutes de fumée. J’adore !

IMG_8482

Il y a foule au sommet pour admirer la bête.

IMG_8477

Je suis admiratif car la montée dans la neige ne doit pas être de tout repos. Je suis ravi d’être au-dessus avec cette vue extraordinaire et je savoure chaque instant de survol de ce cratère avec une intense jouissance.

IMG_8475

J’appelle le contrôle pour annoncer que je vais me poser. Un dernier regard.

IMG_8484

Vent arrière main droite pour la 27. Un vol de rêve.

Le dernier Beechcraft King Air attend sur le tarmac. Je salue les pilotes et les complimente sur leur machine. Ils m’invitent à monter à bord et m’expliquent qu’ils viennent chercher un businessman intéressé par une éventuelle acquisition pour le ramener à Santiago avec sa famille. Le commandant de bord me donne très gentiment sa carte et précise qu’il est à ma disposition en cas de besoin. Les gens ici sont tous d’une grande amabilité. Le client arrive à bord d’un gros hélicoptère. Je leur souhaite un bon vol de retour.

Arrive un jeune homme en vélo. Louis vient de Nantes et passe sa saison ici. C’est une école de parachutisme, il est pilote et fait du largage ainsi que des vols de plaisance dans la région.