Samedi 15 novembre 2014.

C’est le jour J. A dater d’aujourd’hui il convient d’être inscrit et surtout d’avoir payé sa cotisation pour avoir accès aux articles de ce blog. L’argent récolté sera intégralement versé sur un compte Morija ouvert à cet effet. C’est un choix que j’ai fait. Si certains d’entre vous devaient avoir des problèmes à financer leur inscription, qu’ils n’hésitent pas à me contacter (eric@flight-america.com), nous trouverons une solution. Ces fonds serviront à financer des opérations au centre orthopédique de Kaya au Burkina Faso. Pour plus de détails, reportez-vous vers le texte en page d’accueil. Vous êtes déjà nombreux à vous être inscrits. Je vous remercie très chaleureusement de me suivre et de participer parallèlement à quelque chose de bien. En réalité j’aurais dû vous signifier ce fait hier. Je vais donc encore laisser un accès gratuit pour cet article afin que chaque lecteur soit bien informé. Je laisserai chaque 10, 20 et 30 du mois un accès gratuit aux articles du jour.

Il fait beau avec une température de 25°. J’ai parlé à de nombreuses personnes qui vivent, soit toute l’année ici, soit uniquement les mois d’hiver. Elles m’ont confirmé qu’il ne pleut pour ainsi dire jamais, qu’il y a toujours du soleil et que même en hiver il y fait plus de 20°. C’est tout de même plus agréable que le brouillard, la pluie et le froid de nos contrées !!

Je pars pour l’aérodrome. Daniel a juste un trou entre 2 leçons, je lui propose de l’emmener faire un petit vol. Nous longeons la côte puis nous dirigeons vers l’arrière pays. Il me montre des canyons sans cables, ni lignes électriques où je peux me rendre en toute sécurité. Nous rentrons au terrain et je repars immédiatement pour vous faire quelques images. Je m’amuse comme un petit fou à longer ces parois abruptes et à plonger dans ces vallées isolées. C’est exceptionnel de voler dans des endroits si particuliers et si uniques en leur genre. J’adore.

IMG_7278

IMG_7277

Je remonte ensuite vers le sommet le plus élevé de l’île, le Roque Nublo. Il se présente sous la forme d’un monolithe de basalte haut de 80 mètres et culminant à 1 813 mètres d’altitude. Malheureusement tout est bouché et je ne pourrai pas redescendre en direction de Las Palmas comme je l’avais prévu.

IMG_7270

IMG_7274

Je rentre malgré tout très heureux de ce que j’ai vu. Je fais les pleins de 98 à la pompe puis nettoie et prépare ma machine pour mon départ de lundi.

Un élève pilote a eu la gentillesse de me faire de belles photos de mon atterrissage. Il convient de mettre la luminosité de votre écran au maximum car il a utilisé un filtre polarisant et elles sont un tout petit peu sombres.

DSC_0150

DSC_0158

DSC_0164

DSC_0176

Un des membres fête aujourd’hui ses 70 ans. Un vol à plusieurs machines a été organisé et une banderole avec un « Bon anniversaire Miguel » a été créée et sera tirée par un des avions. Une paëlla est ensuite servie dans une ambiance détendue. Je rencontre et parle avec des personnes de tous bords. C’est très sympathique. Puis c’est le retour à l’hôtel pour faire mes devoirs, écrire mon article et monter ma vidéo.

Je me répète car c’est important : cliquez sur la petite roue dentelée en bas de l’écran à droite et sélectionner 1080p HD.